Princesse Belgique

Deux agents gouvernementaux des services de Monsieur Zwart ont pour mission d’exécuter Princesse Belgique. Mais la jeune fille de 185 ans ne va pas se laisser assassiner aussi facilement. De négociations acharnées en chantages puérils, Princesse en vient à nous raconter son histoire.

Au travers d’un univers baroque et grotesque, convoquant des rois dépressifs, des dragons mécaniques, un peuple de supporters et des bonnes fées despotiques, le spectacle brosse avec beaucoup d’humour le portrait d’une identité belge en mutation et nous relate l’histoire méconnue du dix-neuvième siècle de notre pays.

Notre pays aime à fantasmer sa propre fin. Il apparaît aujourd’hui, au vu de l’échiquier politique que cette fin ne soit plus un fantasme mais un pronostic plutôt réaliste. Parler de la création de la Belgique, c’est comprendre ce qui nous a amené à vivre ensemble. Réfléchir aux sources culturelles, politiques, économiques de la composition de la Belgique est une manière de tendre un miroir afin de mieux observer les changements qui ont lieu aujourd’hui.

Spectacle joué les 9, 10, 11, 14, 15, 16, 17, 18 novembre à 20h30. Durée: 1h

À savoir : Le vendredi 10 novembre à 18h, vous pouvez profiter d’une rencontre gourmande avant le spectacle avec Toutou de So Cook. Réservation obligatoire.

 

Dujeudi, 9 novembre 2017
Ausamedi, 18 novembre 2017
InformationRelâche les 12, 13 novembre
Heure20:30
Durée1h
Distribution

DRAMATURGIE:
Axel Cornil

MISE EN SCÈNE:
Matthieu Collard

AVEC :
Mélodie Valemberg, Lionel Liégeois ou Valentin Demarcin et Marie Vanrossomme ou Emilie Puits

SCENOGRAPHIE et MARIONNETTES :
Thierry Van den Eynde, Marie Vanrossomme et Jean De Geeter

De la Cie L’isolat