Exposition 2020-2021

Trois artistes se partagent la saison pour exposer leurs oeuvres

FREDERIQUE BIEBUYCK – Septembre 2020 à Novembre 2020
“Née au sein d’une famille où la dimension artistique se vit, se transmet et se partage au quotidien, imprime chaque mot de la tribu, chaque regard, chaque jeu d’une sensibilité à la fois créatrice et avant tout récréatrice, Frédérique, s’oriente d’abord vers le métier de photographe de publicité.

Elle aime ce côté technique, triturer les choses, y trouver la manière et la matière, mais s’inscrit loin de tout académisme, dans un spontanéisme inspiré, à la manière des surréalistes en quête de miracles quotidiens.
Dans cette fragilité audacieuse, puissante, elle trouve un second souffle, mais pour quelle place et quelle femme en elle ? Par cette démarche, éveiller des élans de spontanéité, elle se redessine, se recompose, transposant ce monde d’hier et d’aujourd’hui dans une recherche osée, fragile, permanente et joyeuse d’elle-même

Naturellement, elle va se tourner alors vers la peinture et le dessin, non pas de manière académique mais dans une démarche spontanée de recherche de soi, alliant ici son regard de femme et le besoin de transcrire dans le dessin et la couleur la passion spontanée de la recherche de soi, de femme. Elle s’inspire d’elle-même, de ce monde qui l’imbibe, qui l’inspire en permanence, qu’elle a besoin de toucher sans filtrage, dans une immédiateté inspirée. Dans sa démarche éveiller des élans de spontanéité, elle se redessine, elle transpose ce monde d’hier et d’aujourd’hui dans une recherche fragile et permanente d’elle même
Dans sa quête, c’est une vision poétique du monde qu’elle nous offre et transcrit au travers de ses tableaux, un jeu vibrant de formes et de couleurs, de rires et de vies qui s’appellent et se répondent.”

ROBERT LAMBEAUX – Décembre 2020 à Février 2021

Les vaches/bâches

LamRo, Robert Lambeaux est aujourd’hui un professeur à la retraite. D’une génération qui voyageait et prenait l’avion dès qu’il y avait un “temps libre” . Un de ses premiers voyages après sa retraite a été le Rajasthan. Passé le choc pollué de New-Delhi, on découvre des villes de province, des villes historiques où le vaches restent encore maîtresses du jeu . Ne sont-ce-pas des déesses?
Et donc, quelques photos témoignent du rapport respectueux, paisibles que les natifs ont avec ces doux animaux qui prennent leurs aises et qui savent qu’à heures fixes, il leur sera loisible d’aller quémander quelques nourriture auprès des habitants…

Robert Lambeaux (1956 – ) a présenté deux expositions sous le nom de LamRo à la Gallery151 d’Ixelles. Voyageant beaucoup, il ne cherche pas à faire des “photos de voyages” mais traque le détail, l’image abstraite ou humoristique qui interpelle ou qui séduit.
“J’ai trouvé que Jardin-Passion pouvait être un endroit idéal pour présenter mes vaches/bâches, étant donné la charge exotique humoristique presque surréaliste de certaines images…”.

MARIE-CLAIRE ISTASSE – Avril à juin 2021

Istasse Marie-Claire, artiste passionnée, capitalise une quinzaine d’années d’expérience à travers la peinture acrylique.
Longtemps autodidacte, elle étudie ensuite à l’Académie des Beaux-Arts de Namur.
L’artiste explore l’univers de la femme, la magie du couple, l’innocence de l’enfant.
Envolée de nus, étreintes, regards sur la vie, visages envahissant l’espace, dans le rythme du pinceau ou du couteau.
Vibration d’émotions à la palette d’une sensibilité pleine de couleurs.
Un regard sur l’art moderne figuratif évoluant vers l’abstrait.
Toujours le sujet s’impose, avec ce besoin d’interpeller ou de faire rêver le regardeur, avec ce besoin de s’évader de ce monde matérialiste.
www.marieclaireistasse.be
facebook artiste peintre Marie-Claire Istasse