Marie Tudor

Marie Tudor a été accueilli à la citadelle de Namur par un public très enthousiaste pour sa première représentation, en 2011…

SYNOPSIS

Marie Tudor a été accueilli à la citadelle de Namur par un public très enthousiaste pour sa première représentation, en 2011. Ce spectacle est tiré de la pièce de Victor Hugo. Il est dédié à Jacques Viala, le maître et ami de la compagnie, qui leur a transmis sa flamme, sa passion et l’amour du public.
Tout au long du spectacle, les spectateurs sont tenus en haleine. L’intrigue nous surprend. Les mots claquent, les sentiments se cognent, s’entrechoquent. La vision de Marc Weiss permet au spectateur de se laisser aller au second degré pour être tout de suite repris par l’émotion. Entre Commedia et jeu réaliste, les comédiens mélangent les registres dans une scénographie et des costumes inspirés de Jules Verne. Nous sommes hors du temps, juste dans un récit, une histoire racontée, une histoire incarnée.

La pièce de Victor Hugo
En partant du personnage historique célèbre de la dynastie des Tudor, Marie 1ère d’Angleterre, dite la ” sanglante “, Victor Hugo a imaginé et relaté sa rencontre avec un homme qui deviendra son favori : Fabiano Fabiani. Cet arriviste frivole ne trompe personne, pas même la Reine, qui pourtant l’aime. Univers réels et fictifs se mêlent dans cette histoire d’amour, de pouvoir, de trahison et de vengeance…

Durée : 2h avec entracte

Public : conseillé à partir de 14 ans

Divers : spectacle conseillé en extérieur mais possibilité en intérieur sur grand plateau

Distribution
Avec Marie-Noëlle Hébrant, Sébastien Hébrant, Maud Lefebvre, Antoni Lo Presti, Geoffrey Seron, Arnaud Crèvecoeur et le musicien Lucka.
Maquillage : Sophie Carlier.
Costumes : Justine Drabs.
Décors : Jérémie Hébrant et Nora Hébrant.
Création lumière : Nicolas Thill
Mise en scène : Marc Weiss
De Victor Hugo.
Articles de presse

” Comment cette équipe allait-elle relever le pari d’un texte classique et d’un spectacle d’été en plein air ? La réponse est tombée lundi soir lors de la première de Marie Tudor à la citadelle : Jardin Passion réussi le défi brillamment, avec culot, et sans trahir son identité profonde. La troupe emmenée par Marc Weiss ne s’est pas laissée impressionner par le texte de Victor Hugo, un monument du théâtre romantique de 1833. Elle a pris le dessus, sans retenue, pour le monter avec la fantaisie qu’on lui connaît. Sérieusement mais sans se prendre au sérieux. Avec impertinence mais sans irrévérence. Bref, celui qui espère une version académique et consensuelle en sera pour ses frais : Jardin Passion introduit une bonne dose de légèreté et d’humour décalé dans ce mélodrame qui, pris au premier degré, pourrait s’avérer globalement ronflant. “

Debatty A., Vers l’Avenir.

” La fresque romanesque rendue limpide et déjantée par la mise en scène de Marc Weiss. Il faut voir les costumes baroques de certains personnages dont Fabiano Fabiani (formidable Sébastien Hébrant) : son maquillage pailleté d’or, ses habits de lycra moulant, sa coupe rock’n’roll rendent avec humour la décadence du personnage. La sanguinaire Marie Tudor (orageuse Marie-Noëlle Hébrant) n’a rien à lui envier dans ses atours rouge vif et son maquillage torturé. Maques clownesques, perruques extravagantes, jeu sautillant, riffs sensuels d’une guitare live : l’équipe fait de ce drame historique une épopée drôle et échevelée loin du classicisme ronflant qu’on en attendait… ” .

Makereel C., Le Soir

Teaser
Agenda
  • Du 19 au 31 juillet 2011 à la Citadelle de Namur
  • Du 19 au 30 août 2012 au Festival Bruxellons, château du Karreveld
  • Du 2 au 11 août 2013 à la Citadelle de Namur
  • Les 8 et 9 mai 2015 à 20h30 à Marche-en-Famenne (la Vieille Cense de Marloie)