Mute

” Quand les souvenirs font du bruit, la douleur est muette ”

SYNOPSIS

” Quand les souvenirs font du bruit, la douleur est muette “
Une vie réussie comporte une succession de bonheurs ; une enfance heureuse, une famille soudée, des amis proches, un boulot épanouissant, et… Evidemment la rencontre de son élue, la moitié de son âme, sa dulcinée, sa chérie, sa biquette, son chouchou… Peu importe le petit nom utilisé, du moment que vous vous aimez ! 
Elle peut arriver à n’importe quel moment, repartir instantanément, rester amoureusement ou bien s’en aller sans en avoir le choix… 

C’est au tour de Luther, 30 ans, tavernier épicurien, d’être ciblé par Cupidon un après-midi d’été. 
Il rencontre Lucie et, ensemble, ils vivront tous deux un amour frénétique. 
Rien ne pourrait les séparer…rien hormis le destin.

A travers beaucoup de poésie et de fantaisie, cette histoire onirique ” parle ” de la solitude, de l’amour et de la mort.
Elle ne parle pas vraiment car elle est entièrement mimée mélangeant les époques et les univers, proposant les étapes de la vie de Luther.
Accompagné par une succession de musiques poignantes et de bruitages fantasques, cette tranche de vie vous transporte dans ses souvenirs qui font du bruit. La douleur en deviendra inévitablement muette.
L’univers dans lequel évolue Luther laisse les portes ouvertes à toutes les interprétations, un peu comme lorsque l’on lit un livre: on s’imagine le décor, l’émotion et le ton approprié.

Durée : 1h15

Public : tout public

Distribution
Ecriture : Dany Marbaix – Laurent Dauvillée
Interprétation : Laurent Dauvillée
Mise en scène : Dany Marbaix
Articles de presse
A venir
L'avis du public
” Je viens de voir un magnifique spectacle, tout en finesse et en émotion… Le genre qui touche directement au cœur et l’ouvre tout grand. Qu’est ce que je me sens en vie après de tels sentiments…Qu’est ce que j ai envie de vivre et d’aimer , aimer , aimer tant qu il en est encore temps (Sophie) ”

” Chers amis programmateurs, si vous avez l occasion de voir ce petit bijou de spectacle n hésitez pas. C’est un de ces spectacles qui est un cadeau à la vie et a l amour. Laurent Dauvilléet donne vie à toutes nos émotions, c est pas une simple performance c’est du grand jeu d’acteur (Bruno) ”

” Je ne m’attendais pas du tout à vivre autant d’émotions en une soirée. Ce spectacle est un véritable ascenseur émotionnel tout du long. Les larmes se mêlent aux rires et on en ressort bouleversé!! Une pure merveille que ce MUTE qui je l’espère tournera encore dans bien des salles. (Christelle)”

” Une mise en scène magnifique,épurée et remplie de belles valeurs, la musique, le comédien nous transportent dans son monde utopique et chaleureux. Merci, j’avais oublié que les larmes faisaient partie de moi ! ( Daniel ) ”

Notes d'intention

La note d’intention du comédien

Il y a quelques années, durant une improvisation, j’ai retracé l histoire d’un ” vieux “. Après le spectacle, plusieurs spectateurs sont venus vers moi et m’ont confié avoir été touchés par cet univers. Céline Delbecq, auteur et metteur en scène présente ce jour-là dans la salle, a également souligné que ce petit bout d’histoire était magnifique et qu’il méritait d’être développé. Ces feedback sont restés longtemps dans une partie de ma mémoire, assoupis, bien au chaud. Et puis, l’idée de développer cette histoire est revenue : je me devais d’aller plus loin.
En janvier 2015, Dany Marbaix, ami et comparse de jeu, m’a proposé de monter ensemble un spectacle. J’ai alors tout de suite repensé à l’improvisation retraçant l’histoire de ce vieux monsieur. C’était le début de l’écriture de ” Mute “.
Nous avons travaillé sur ce projet en restant toujours persuadés qu’il n’était pas nécessaire d’y apporter de paroles. Nous avons fait le choix d’un spectacle sans textes, sans dialogues, mais avec un ressenti direct par le spectateur. Un spectacle muet, qui transmet des émotions tellement plus justes et plus intenses. Il y a bien une infime partie parlée, mais nous ne voudrions pas gâcher la surprise.

La note d’intention du metteur en scène

Connaissant Laurent depuis de nombreuses années, je suis et reste fasciné par son jeu, son talent et sa gestuelle totalement originale.
Mon ambition était de débrider son charisme et lui ai donc proposé d’écrire une histoire ensemble correspondant à son univers burlesque afin qu’il puisse partager son talent.
Je me suis orienté vers un concept original appelé ” Mimo-Dramo-Comic ” qui, à travers le mime, puisse toucher les spectateurs par le biais de différentes émotions.
Le rire est évidemment au rendez-vous, mais le challenge était de jouer aussi avec d’autres émotions. ” C’est ainsi que, lors des premières représentations, beaucoup de spectateurs ont été submergés par leurs émotions, passant du rire aux larmes en quelques instants. Preuve en est que l’objectif du spectacle est atteint. Challenge relevé !
” La scénographie est la suivante : un tiers du plateau (côté Jardin) représente le ” monde réel “. Ici, l’espace de vie d’un veuf qui vit sa solitude dans un mutisme absolu. Rêvant sans cesse de son histoire d’amour avec sa promise. Les deux tiers restant de la scène (côté Cour), symbolisent le rêve et les souvenirs du personnage principal, Luther. Ces scènes oniriques se jouant dans un décor noir. Ces choix scénographiques emmènent aisément le spectateur dans les différentes parties du spectacle et permettent de le transporter pleinement dans l’idylle amoureuse que le personnage a vécue.
Luther se retrouve à plusieurs reprises balancé entre la vie réelle (représentée par son salon) et la vie imaginaire. Le téléphone qui sonne régulièrement, objet à part entière dans le fil de l’histoire, laisse l’intrigue ouverte jusqu’à la fin où Luther décide de décrocher, de décrocher de la vie…
L’univers musical du spectacle est basé en grande partie sur le ” Musette “, une musique populaire d’antan qui sied bien à la nostalgie de son ancien amour ressentie par le personnage. Les musiques sont en partie des compositions originales afin d’envelopper au mieux les scènes et de transporter le public “.

Teaser
Galerie photos
A venir
Agenda
  • Du 26 au 30 septembre 2017 – Théâtre Jardin Passion
  • A venir…