Eros Medina

« Cette façon que tu as de me suivre. Comme si mon ombre t’appartenait déjà un peu, simplement parce que tu me suis ».

Dans l’atmosphère envoutante et labyrinthique de la Médina de Marrakech, déambule Alexina, jeune femme européenne venue dans cette ville comme actrice sur un tournage calamiteux. Elle est inquiète. Un homme la suit, ou du moins elle en est persuadée.
Qui est-elle pour qu’il l’importune par sa présence silencieuse ? Et lui, qui est-il ? Que veut-il ? Troublée, elle l’interpelle sans le voir et se raconte, remontant le fil de ses propres angoisses, désirs et fantasmes. Jusqu’à exhumer de sombres secrets de famille…

Au départ d’un témoignage intime, le dramaturge belge Thierry Debroux livrait en 2006 ce texte puissant, sensoriel et tendu, visionnaire de toutes les polémiques et révoltes qui ont éclaté récemment en matière de sexisme, d’égalité et de respect de la femme dans le monde artistique et dans la société en général.

Véronique Damoiseaux s’est révélée en endossant avec une aisance déconcertante le rôle complexe de la militante féministe Emma Goldman dans « En suivant Emma » d’Howard Zinn et celui de Jeanne d’Arc dans « Sainte Jeanne » de Georges Bernard Shaw. Deux performances accomplies sous la direction de l’inventif Bruno Mathelart.

De quoi largement justifier une création complètement dédiée à son impressionnant talent. Un seule en scène ou presque… puisque partagé avec la fine musicienne Lorraine Roudbar, pour une surprenante alchimie émotionnelle.

Dumercredi, 9 janvier 2019
Ausamedi, 12 janvier 2019
Heure20:30
Durée1h15
Distribution

DE :
Thierry Debroux.
AVEC :
Véronique Damoiseaux.
MISE EN SCENE :
Bruno Mathelart.
MUSIQUE :
Lorraine Roudbar.
IMAGES :
Thomas Mathelart.
COPRODUCTION :
Dinant Creative Factory et Benzine prod.